Épisode: Je veux passer l’Halloween

Je vous ai déjà expliqué pour ma mémoire dans mon article: La couleur de la fleur. Elle est mieux que Doris (ou Dory)* dans son court terme, mais n’est aucunement fiable avant l’âge de mes 10 ans.

Alors vous comprendrez que mes souvenirs n’incluent presque pas ceux de l’une des meilleures fêtes de l’année pour les petits et les grands. J’ai quelques photographies qui sont témoins de ma soeur-préférée et moi, en robot, en indienne, en clown ou en poupée Raggedy Ann. La plupart de ces costumes sont fait à la main avec l’aide de mon aïeule maternelle. J’ai aussi des vidéos en VHS qui confirment que je ne marche pas assez vite.

J’aimerais pouvoir me souvenir du plaisir de passer à toutes les maisons pour remplir une chaudière en plastique en forme de citrouille. Je voudrais mieux me remémorer le moment où en fin de soirée nous découvrons le précieux butin et que les échanges sérieux se font… deux chocolats pour un chips. Je veux pouvoir recommencer. Je veux passer à toutes les portes jusqu’à épuisement. Je ne veux pas avoir besoin d’une fourgonnette qui me suit en arrière avec la portière ouverte. Je veux marcher, marcher, marcher jusqu’à temps qu’il n’y ait plus de lumière.

BOnbon partout

Je suis consciente qu’il ne faut pas non plus étirer trop tard et trop vieux. Les adolescents avec une perruque, c’est terminé. Je peux bien parler, j’ai passé l’Halloween vers 19 ans autour du Cégep à Montréal-Nord et les gens avaient peur, même si nous avions fait l’effort de vraiment nous costumer. Je les comprends. D’ailleurs, la ville de Bathurst au Nouveau-Brunswick a une réglementation pour fixer l’âge limite à 16 ans et le couvre-feu à 20h. Il y a même une amende de 200$ pour les grands vilains.

Je dois avouer aussi qu’il y a quelques années, j’ai emprunté des enfants à une collègue de travail. J’ai parcouru, sous la pluie, au pas de course, l’ensemble de son quartier et il était question de productivité. Je n’ai pas eu le bonheur de rappeler: as-tu dit merci? J’ai juste ajusté mon pas pour ne pas la perdre de vue pendant que son frère trottait sans être stressé derrière. Il en faut toujours un qui ne marche pas assez vite. La prochaine fois, je vais louer des enfants plus jeunes, pour que je puisse me rendre jusqu’à la porte et appuyer sur la sonnette. Faire un grand sourire. Dire merci. Évaluer subtilement la générosité. Je dois dire que je ne juge pas la récolte, car la facture totale est considérable et il n’est pas rare de manquer de bonbons. Selon Desjardins, les Canadiens dépensent chaque année pas moins de 1,5 milliards et c’est au Québec que cette fête commerciale est “la plus lucrative”.

Je veux manger vos restants de bonbons tout collants que vous gardez un an avant de les redonner aux prochains petits monstres costumés. Laissez faire les suçons. Je veux une poignée de pilules en bonbons (Rockets). Selon le Journal de Montréal, ce sont les deuxièmes préférés après les tablettes de chocolat. Je veux tous les déballer.

1744792078_small

Je veux me déguiser. Je veux réfléchir des mois à l’avance pour me fabriquer un costume. Encore mieux, je veux un concept. Vous saviez que les déguisements les plus populaires de 2016 étaient le Joker, les Super-héros, les pirates et Wonder Woman. Pour 2017, toujours selon Google Frightgeist, Wonder Woman, Harley Quinn (personnage de Batman), les clowns, les licornes (clin d’oeil) et les lapins. Je ne veux pas être populaire ou originale. Je veux apprendre le jour de l’Halloween, comme dans les livres ou les séries télé, que j’ai des vrais pouvoirs magiques. Je veux être une sorcière comme Sabrina**. Je reveux mon chat noir, Mouska, et maintenant je veux qu’il parle et soit sarcastique. Je veux lever mon doigt et changer un peu le (mon) monde… sans avoir besoin de baguette! Je veux de la magie…

12773478lpw-12773483-article-jpg_4894931_980x426

Je veux retourner à Salem, près de Boston, reconnue pour son historique chasse aux sorcières. Je veux faire mon tour dans les boutiques de sorcellerie pour y trouver des potions magiques et autres ingrédients. Je veux le filtre qui m’aidera à être remplie de bonheur! Je veux aller au magasin “Ye olde Pepper Companie”. Il est le plus vieux magasin de bonbons de l’Amérique du Nord. Fondé en 1806, le premier bonbon fut le Salem Gibralters, une “peppermint” à la menthe ou au citron. Il fut créé par une femme, Mary Spencer, qui a fait naufrage près de Salem. Elle était une mère monoparentale qui devait survivre. Un voisin lui a offert un baril de sucre et elle s’est mise à vendre ses bonbons sur le parvis de l’église. J’en veux une caisse. Je veux aussi goûter à des “Black Jacks” à base de mélasse et beaucoup de fudge à l’ancienne.

Je veux aussi décorer, avoir ma citrouille, comme une des 800 du Grand bal des citrouilles au Jardin botanique de Montréal. Je veux une porte de maison juste pour la déposer. Je veux l’allumer. Je veux acheter mes décorations trois mois à l’avance au magasin d’escompte et avoir hâte de les installer. Je ne veux pas d’un appartement au deuxième étage, je veux une maison juste pour une journée…

halloween-irlande-populaire-720x340

Je veux aller en Irlande, meilleure destination au monde pour l’Halloween. En effet, les origines remontent aux fêtes païennes par les Celtes, notamment en Irlande. À chaque année est célébré le Samhain qui signifie: la fin de l’été. Il y avait des rites, des banquets et parfois des sacrifices. Il s’agissait d’un jour en dehors du temps. Les vivants pouvaient rencontrer les défunts et ceux non réincarnés de se promener. 

c112_l_mainJe veux aller au pub Grace Neil’s dans la ville de Donaghadee pour faire connaissance avec des fantômes que j’espère seront gentils. Je veux connaître les traditions et choisir les plus amusantes.

 

Surtout, je ne veux pas avoir peur. Je veux juste passer l’Halloween…

Signature4

dory-nemo-lete

 

* Personnage de Pixar et Disney dans les films d’animation de Nemo présentant un trouble de mémoire immédiate. Comment ne pas fredonner “Une promenade en mer” avec elle ?

** Sabrina l’apprentie sorcière: série télévisée américaine que j’écoutais chez ma grand-mère maternelle qui avait plus de postes sur sa télévision. Diffusée de 1996 à 2003. Elle sera bientôt de retour sur Netflix en version beaucoup plus épeurante.

2 commentaires sur “Épisode: Je veux passer l’Halloween

  1. La magie de l’halloween ne reside pas dans la course au plus grand nombre de bonbons ramassés, mais bien dans le bonheur de se retrouver costumé entre amis en prenant plaisir à aller de porte en porte. Le choix et la préparation du déguisement font aussi partie des joies associées à cette fête tellement importante pour les enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s