Épisode: Faire semblant

Les enfants ont particulièrement la capacité de faire semblant entre 3 et 5 ans. Leur imaginaire florissant prend le dessus et de simple objets se transforment ou deviennent utiles. Ils entrent dans un autre monde très immersif qui est sans limite. D’ailleurs, l’imitation faisant partie des jeux symboliques devient constructive pour leur développement.

Lorsque l’on perd notre côté enfantin, souvent avec l’âge, la notion de faire semblant prend un tout autre sens. Nous simulons pour répondre aux normes sociales ou pour ne pas déplaire. Surtout, faire comme tout le monde. Nous quittons notre naturel avec plus ou moins de facilité et de subtilité. C’est d’autant plus fréquent lorsque, par exemple nous recevons un cadeau. Nous produisons automatiquement de l’enthousiasme massive et une réponse positive même si un autre discours se passe dans notre tête. Les enfants sont plus honnêtes dans leurs réactions. Vous savez toujours ce qu’ils en pensent, sans filtre, et ce qu’ils voulaient vraiment recevoir.

Dans un tout autre ordre d’esprit, je pourrais aussi rappeler la facilité de simuler du plaisir sexuel. Le meilleur exemple à faire semblant. La moitié des femmes l’ont déjà fait et beaucoup plus d’hommes que l’on pense. Je soupçonne l’autre moitié des femmes de juste ne pas l’avouer. Dans certains cas, ça ne peut pas nuire à une relation!

Quelques fois, nous finissons même par nous croire. Je l’ai vécu récemment en oubliant et laissant un peu de joie s’infiltrer dans les festivités du temps des Fêtes. Il demeure qu’après la période des “Joyeuses Fêtes” (voir épisode précédent) commencera ce que je redoute encore plus. Les voeux de “Bonne Année” lancé de tout bord, tout côté. Je dois avouer que j’ai toujours fait semblant. Un manque total de naturel. Je m’en excuse. Je suis incapable de répondre à la question: “Qu’est-ce qu’on te souhaite?” et j’ai mal au coeur à l’idée d’entendre le typique usuel: “si tu as la santé, tu as tout”. Je sais que justement ma santé ne va pas bien et que vous voulez être gentil, mais ça fait quand même friser mes oreilles cet excès de bienveillance une fois dans l’année. Et justement, est-ce qu’on pourrait déterminer une date pour arrêter cette tradition verbale… janvier à le dos large !

Je vais quand même vous répondre. Si j’avais un voeu à faire, et là, je ne vous parle pas de résolutions qui tombent dans l’oubli, je sais très bien ce que ce serait. Je veux encore plus que de la santé et je ne veux rien savoir de gagner le million. De plus, je laisse les autres s’occuper de la planète.

Mon voeu serait de briller. J’ai développé une fascination récente pour tout ce qui a des paillettes. Sûrement un peu de féminité bien refoulée qui refait surface sans aller jusqu’au rose, rassurez-vous. J’ai besoin d’être complètement émerveillée. Laisser la lumière s’infiltrer, prendre toute la place, et prendre vie.

abstract-3561067_640

J’ai besoin que l’étincelle en moi se place en pleine lumière et que l’on remarque toutes les particules de ce que je suis. Je veux capter la lumière à ma façon. Continuer d’être unique. Je veux que chacun de mes pas soit un festival de reflets. Je veux tourner, tourner, tourner sur moi-même tel une boule miroir. Tout en restant humble, bien sûr, je veux que les gens aient besoin de lunette soleil pour me côtoyer. Rien de moins.

Je veux briller…

Signature4

Un commentaire sur “Épisode: Faire semblant

  1. Souhaiter la bonne année est un exercice que je trouve intéressant, car nous pouvons en profiter pour nous demander ce que l’on désire vraiment (comme tu le fais) ou ce que nous voudrions pour nos proches ou moins proches. La santé est un classique, c’est vrai, probablement parce qu’on a sur elle qu’un contrôle partiel et que son absence est vite pénible. J’aime bien souhaiter la paix. J’ai une amie qui souhaite parfois la jouissance (au sens large) et j’apprécie son audace. Pour 2019, je te souhaiterais donc la paix, la jouissance et la brillance. Pas si pire?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s